Bannière Pronanut RDC

Historique du CEPLANUT

Le PRONANUT est né en 2000, de la fusion des deux anciens programmes spécialisés du Ministère de la Santé Publique qui agissaient en matière de nutrition en RDC, à savoir le Centre de Planification de Nutrition Humaine (CEPLANUT) et le Bureau National de Lutte contre les Troubles en iode (BN-TDCI)


Historique du CEPLANUT

Genèse du CEPLANUT

Au milieu des années 1977 -1978, il est survenu une grande sécheresse, avec famine qui frappa la partie Sud -Ouest du Zaïre. Cela entraina un certain nombre des difficultés avec un sérieux impact sur la situation alimentaire et nutritionnelle des provinces du Bas Congo et du Sud-ouest de Bandundu   .

Suite à l’inefficacité et à l’inefficience de tous les services ayant les problèmes de nutrition et d’alimentation dans leurs attributions et en vue de faire face à la malnutrition croissante sévissant dans les territoires touchés par la sècheresse, il fut créé par l’ordonnance n°78/386 le Centre National de Planification de Nutrition Humaine, ‘’CEPLANUT’’ et l’ordonnance n°78/387 nomma le directeur de cette institution en la personne du Dr KABAMBA NKAMANY.

1er contrat avec l’USAID:

Le 18 Novembre 1977, un contrat de coopération fut signé entre l’USAID et l’Université de Tulane pour des services techniques du programme dans le domaine des interventions de lutte contre la malnutrition.

Ce contrat permit de recruter deux techniciens expatriés à long terme pour apporter un appui technique à la jeune institution nationale le CEPLANUT. Ainsi furent affectés un planificateur en nutrition, Dr Robert R. Franklin, et un analyste des systèmes Dr Jésus Rico – Velasco, tous deux chercheurs à l’université de Tulane, à New Orleans/Louisiana, USA.

Au cours de trois premiers mois, avec l’assistance de ces deux chercheurs, le CEPLANUT a pu :

 -      Développer l’ossature organisationnelle du programme ;

 - Préparer le rapport initial décrivant la situation nutritionnelle de bas     des     territoires             touchés (baseline nutrition survey);

-       Développer les outils et former le personnel pour la collecte des données nutritionnelles à     travers des enquêtes nutritionnelles et de consommation alimentaires.   .

Dans le cadre de cet appui de l’USAID, le Ceplanut a poursuivi des objectifs relatifs à :

-          Développement de l’organisation d’un Programme National de Planification et de Nutrition Humaine au Zaïre ;

-          Renforcement des capacités techniques   des cadres zaïrois tant au Zaïre qu’à l’étranger  ;

-          Identification et analyse des causes de la malnutrition dans 5 sites.

-          Conduite des interventions spécifiques pouvant permettre de baisser le taux de malnutrition dans les sites choisis.

Ces interventions, commencées d’abord à Popokapaka dans la province de Bandundu, ont permis d’obtenir les résultats suivants :

Un plan d’action détaillé pour les six premiers mois a été élaboré

Une description des études sur la collecte des données de base pour déterminer les causes et l’importance de la malnutrition à Kinshasa et à Popokapaka a été élaborée.

Ces études concernaient la collecte des informations dans les domaines   suivants :

-          Recensement de la population et données socio – économiques des zones visées;

-          Statut nutritionnel de la population par la prise des mesures anthropométriques, cliniques, biochimiques etc.

-          Données de morbidité et de mortalité ;

-          Facteurs   favorisant la malnutrition.

     L’ordonnance portant création du CEPLANUT a conféré une autonomie financière à cette institution. Ainsi le Ceplanut gérerait librement les fonds provenant de ses 2   principales sources de financement à savoir :

-le budget alloué par le Gouvernement

-le financement accordé par l’USAID.

Le contrat de l’US AID avec l’Université de Tulane pris fin en décembre1980

2eme contrat avec l’USAID :

Le 20/09/1982, un nouvel Accord de Don pour Projet fut signé entre la République du Zaïre et les Etats-Unis d’Amérique pour le Développent Régional de la nutrition dans le Bandundu. Ce nouveau projet dénommé Projet AID numéro 660 – 0079,   avait une durée de 5 ans.

Comme ce projet avait comme objectif principal de réduire le taux de la malnutrition dans la province de Bandundu et de Kinshasa, il fut nécessaire d’ouvrir une antenne provinciale du Ceplanut dans le Bandundu.

L’extension du CEPLANUT dans le Bandundu s’est focalisé sur   l’étude de la MPE chez les enfants de 0 à 5ans, sur les interventions d’appui à l’amélioration de la production alimentaire et sur l’étude de manioc, cause majeure de l’apparition de la maladie de Konzo

De 1987-2000

A la fin du projet 660 – 0079 en 1987 jusqu’en l’an 2000, le CEPLANUT a continué à mener tant bien que mal les activités de nutrition portant essentiellement sur la surveillance nutritionnelles et la promotion de bonnes pratiques alimentaires grâce au soutien de l’UNICEF mais aussi du PAM,FAO,OMS et de quelques ONG internationales et nationales dont principalement ACF, SANRU, MOST, SAVE THE CHILDREN, BDOM/Kinshasa, CARITAS, WORLD VISION….

Le renforcement des capacités du personnel du Ceplanut a été particulièrement assuré entre 1987-2000 comme on peut le voir ci-dessous :