Bannière Pronanut RDC

Surveillance Nutritionnelle

La RDC connaît de sérieux problèmes de nutrition.Selon diverses enquêtes et études menées, ces problèmes sont complexes et diffèrent d’une province à une autre.Ils n’affectent pas seulement les jeunes enfants, mais aussi les adultes spécialement les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les populations en déplacement.

Les problèmes de nutrition en RDC ont des conséquences énormes sur le développement du pays.


enq. nut

En 2007, la prévalence de l’émaciation chez les enfants de moins de cinq ans était estimée à 9% et le retard de croissance à 43%. Aujourd’hui, en dépit des efforts du Gouvernent et des partenaires, la situation reste précaire avec une prévalence de 8% d’émaciation et 43% pour le retard de croissance. Ces prévalences nationales restent très élevées et cachent aussi des disparités telles que l’ont révélé les enquêtes zonales ou territoriales qui sont menées.

Devant cette situation, le Pronanut avec l’appui des Partenaires a développé un système d’information nutritionnelle en vue d’avoir des données fiables, et à temps opportun dans le but d’aider la mise en œuvre des interventions, et évaluer les actions mises en œuvre.

Les piliers actuels du système d’information nutritionnelle en RDC sont :

  • Les données provenant du Système national d’information sanitaire (SNIS),
  • Les données des enquêtes nutritionnelles 
  • Le Système National de Surveillance nutritionnelle, Sécurité   Alimentaire et d’Alerte Précoce (SNSAP)
  • Les données des activités de routine : données de la Prise en Charge Intégrée de la Malnutrition (PCIMA) et des données des activités de prévention ( ANJE, supplementation vitamine A, …)